Institut Audiovisuel de Monaco

Institut Audiovisuel de Monaco

11 Mai 2022

Colonel Redl d'Istvàn Szàbo (1985) // La bande-annonce

Fils d’un modeste cheminot de Galicie, Alfred Redl se fait remarquer dès l’école primaire par ses qualités intellectuelles et par son patriotisme au profit de l’Autriche-Hongrie. Aussi obtient-il par l’entremise de son instituteur une bourse en vue d’intégrer une école militaire. Au sein de cette école, il se lie d’amitié avec un de ses condisciples, l’aspirant Kubinyi, baron hongrois fortuné, dont la sœur Katalin ne sera pas par la suite insensible à ses charmes. Générique Redl ezredes, Hongrie - Allemagne - Autriche, 1985, couleur, 142 min., vostf. Réalisation : István Szabó. Scénario : István Szabó, Peter Dobai, d’après la pièce de John Osborne A Patriot for Me. Image : Lajos Koltai. Musique originale : Zdenko Tamassy. Montage : Zsuzsa Csákány. Décors : József Romvári, László Makai, Lórántné Mathaidesz, Gyula Tóth. Costumes : Péter Pabst. Production : Mafilm Objektiv Studio, MAFILM Objektív Filmstúdió, Manfred Durniok Filmproduktion, Mokép, ZDF, ORF. Avec : Klaus Maria Brandauer (Alfred Redl), Armin Mueller-Stahl (l’archiduc François-Ferdinand), Gudrun Landgrebe (la baronne Katalin von Kubinyi), Hans Christian Blech (le baron von Roden), Jan Niklas (le baron Christopher von Kubinyi), László Mensáros (le colonel Ruzitska).

Présentation

En devenant “Institut Audiovisuel de Monaco”, les Archives audiovisuelles de la Principauté de Monaco ouvrent un nouveau chapitre de leur histoire, affirment la portée scientifique et historique de leur travail.

 

L’Institut à pour mission de collecter, de préserver, d’archiver et de mettre en valeur la mémoire audiovisuelle de Monaco. Les Collections, dons et dépôts, représentent aujourd’hui environ 45 000 documents : courts et longs métrages, fictions, documentaires, actualités, reportages, publicités, émissions radiophoniques, captations de spectacles, films de famille et d’amateurs.

Les dernières actus Institut Audiovisuel de Monaco

Institut Audiovisuel de Monaco

27 Avril 2022

Elephant Man de David Lynch (1980) // la bande-annonce

Se promenant par hasard dans une ruelle londonienne, un médecin découvre, dans une « foire aux monstres », un étrange personnage, difforme et recouvert d’excroissances : John Merrick, l’homme-éléphant étalé comme une curiosité par son « propriétaire » alcoolique, Bytes, qui n’hésite pas à le frapper durement. Perturbé par le spectacle, le docteur le conduit, pour l’examiner, à l’hôpital où il travaille. Sa venue trouble tout le monde et son mutisme provoque l’intervention du responsable des lieux qui ne veut pas d’un « incurable ».

Générique
États-Unis, 1980, noir et blanc, 125 min., vostf.
Réalisation : David Lynch. Scénario : Christopher De Vore, Eric Bergren, David Lynch, d’après The Elephant Man and Other Reminiscences de Frederick Treves et The Elephant Man, A Study In Human Dignity d’Ashley Montagu. Image : Freddie Francis. Son : Robin Gregory. Musique originale : John Morris. Décors : Stuart Craig, Robert Cartwright. Costumes : Patricia Norris. Montage : Anne V. Coates. Production : Brooksfilms. Avec : John Hurt (John Merrick, Elephant Man), Anthony Hopkins (Frederick Treves), John Gielgud (Carr Gomm), Anne Bancroft (Madge Kendal), Freddie Jones (Bytes), Lesley Dunlop (Nora), Hannah Gordon (Madame Treves).

Institut Audiovisuel de Monaco

25 Avril 2022

Monaco en Films : Une aventure de Marc et Colette. 1972, Super8, couleur. Coll. Louis Biancheri.

En septembre, quand les grandes chaleurs de l’été sont passées, les habitants du littoral aiment parcourir les sentiers de montagne de l’arrière-pays. Avec ce cinéaste amateur, père de famille, la randonnée se transforme en une tendre saynète, avec ses enfants Marc et Colette dans les premiers rôles. La séquence se déroule dans le massif du Mercantour vers le Camp des fourches à Saint-Dalmas-le-Selvage. Plaçant rapidement l’adulte hors-champ, l’opérateur se concentre sur les deux bambins qui semblent tout heureux d’évoluer en pleine nature, d’être librement dirigés par leur père. Après avoir bien marché, ils font une halte pour pique-niquer et échangent des gestes de tendresse.

© Institut audiovisuel de Monaco. Cote 0417-2141-CF17782.
Projeté en première partie de « Un aventure de Buffalo Bill » de C. B. DeMille (1936), le mardi 5 avril 2022.

Institut Audiovisuel de Monaco

11 Avril 2022

J'accuse de Roman Polanski (2019) // La bande-annonce

Pendant les douze années qu’elle dura, l’affaire Dreyfus déchira la France, provoquant un véritable séisme dans le monde entier. Dans ce scandale, le plus grand sans doute de la fin du XIXe siècle, se mêlent erreur judiciaire, déni de justice et antisémitisme. L’affaire est racontée du point de vue du colonel Picquart qui, une fois nommé à la tête du contre-espionnage, va découvrir que les preuves contre le capitaine Alfred Dreyfus avaient été fabriquées. À partir de cet instant et au péril de sa carrière puis de sa vie, il n’aura de cesse d’identifier les vrais coupables et de réhabiliter Alfred Dreyfus.

Générique
France – Italie, 2019, couleur, 132 min.
Réalisation : Roman Polanski. Scénario et dialogues : Robert Harris, Roman Polanski, d’après le roman J’accuse de Robert Harris. Image : Pawel Edelman. Son : Lucien Balibar. Musique originale : Alexandre Desplat. Décors : Jean Rabasse. Costumes : Pascaline Chavanne, Catherine Boisgontier. Montage : Hervé de Luze. Production : Légende, RP Productions, France 3 Cinéma, Eliseo Cinema, RAI Cinéma. Avec : Jean Dujardin (Picquart), Louis Garrel (Alfred Dreyfus), Emmanuelle Seigner (Pauline Monnier), Grégory Gadebois (Henry), Hervé Pierre (le général Gonse), Wladimir Yordanoff (le général Mercier), Didier Sandre (le général Boisdeffre), Melvil Poupaud (Maître Labori), Éric Ruf (Sandherr), Mathieu Amalric (Bertillon), Laurent Stocker (le général de Pellieux), Vincent Perez (Maître Leblois), Michel Vuillermoz (du Paty de Clam), Vincent Grass (le général Billot), Denis Podalydès (Maître Demange).

Institut Audiovisuel de Monaco

5 Avril 2022

Les Sentiers de la gloire de Stanley Kubrick (1957) // La bande-annonce

L’action du film se déroule en 1916 en France. À cette période de la guerre, la tactique de la guerre de tranchées n’a mené qu’à l’enlisement du conflit. Des assauts réguliers, inutiles et meurtriers, sont cependant menés par les troupes françaises et allemandes pour essayer de prendre le dessus sur l’ennemi. En faisant miroiter un avancement, le général de division français Broulard incite son subordonné, l’ambitieux général de brigade Mireau à lancer un de ses régiments à l’assaut d’une position allemande très solide, nommée la Fourmilière, qui se trouve au sommet d’une colline, sans le soutien de l’artillerie.

Paths of Glory, États-Unis, 1957, noir et blanc, 86 min., vostf.
Réalisation : Stanley Kubrick. Scénario : Stanley Kubrick, Calder Willingham, Jim Thompson, d’après le roman Les Sentiers de la gloire de Humphrey Cobb. Image : Georg Krause. Son : Martin Müller. Musique originale : Gerald Fried. Direction artistique : Ludwig Reiber. Costumes : Ilse Dubois. Montage : Eva Kroll. Production : Bryna Productions. Avec : Kirk Douglas (le colonel Dax), Ralph Meeker (le caporal Paris), Adolphe Menjou (le général Broulard), George Macready (le général Mireau), Wayne Morris (le lieutenant Roget), Richard Anderson (le major Saint-Auben), Joseph Turkel (le soldat Arnaud), Susanne Christian (la jeune fille allemande).

Institut Audiovisuel de Monaco

31 Mars 2022

Monaco en Films : Les Ballets de Monte-Carlo préparent Casse-noisette Circus. 1999, vidéo.

En 1999, Jean-Christophe Maillot, chorégraphe-directeur des Ballets de Monte-Carlo, crée une nouvelle mise en scène du ballet Casse-noisette, sur la piste de cirque de Fontvieille. Ce spectacle qui fait partie des festivités organisées pour le jubilé du Prince Rainier III est donné du 18 au 30 décembre 1999. L’Institut audiovisuel a pu filmer librement les répétitions de cette chorégraphie. Dans les premières images de ce montage, le chorégraphe, micro à la main, assis dans les gradins, mène sa troupe, corrige un geste, s’en explique, toujours de manière expressive. Les derniers réglages effectués, c’est la générale, filmée par les caméras de Monaco à la Une, et toute la magie du ballet se dévoile sur la piste ronde du chapiteau.

© Institut audiovisuel de Monaco. Collections Institut audiovisuel et Direction de la Communication de Monaco. Cotes 0000-62-CF833 et CP1430-1999-12. Projeté en première partie de « Les enfants d’Isadora » de Damien Manivel (2019), le dimanche 19 décembre 2021.

Institut Audiovisuel de Monaco

31 Mars 2022

Les bandes-annonces de Tout l'art du cinéma // Avril à juin 2022

UNE AVENTURE DE BUFFALO BILL de Cecil B. De Mille, 1936
LES SENTIERS DE LA GLOIRE de Stanley Kubrick, 1957
J’ACCUSE de Roman Polanski, 2019
ELEPHANT MAN de David Lynch, 1980
COLONEL REDL d’István Szabó, 1985
NANOUK L’ESQUIMAU de Robert Flaherty, 1922, en ciné-concert
REVES d’Akira Kurosawa, 1989

Institut Audiovisuel de Monaco

30 Mars 2022

Une Aventure de Buffalo Bill de Cecil Blount deMille (1936) // La bande-annonce

La guerre de Sécession prend fin. Les marchands d’armes, inquiets pour leurs affaires, décident d’écouler leurs stocks de carabines automatiques au sein des tribus indiennes et en chargent un douteux trafiquant, Lattimer. Démobilisé, Wild Bill Hickock retrouve son vieil ami, éclaireur et coureur de prairies comme lui, Buffalo Bill, sur le vapeur qui les ramène vers l’Ouest. Buffalo Bill s’est marié. Hickock se moque de lui mais il n’est pas insensible au charme sauvage de la blonde Calamity Jane, qu’il retrouve dans la diligence du Kansas. En chemin, un éclaireur blessé leur apprend que les Indiens ont repris le sentier de la guerre. Hickock prévient le général Custer.

Générique
The Plainsman, États-Unis, 1936, noir et blanc, 113 min., vostf.
Réalisation : Cecil B. DeMille. Scénario : Waldemar Young, Harold Lamb, Lynn Riggs, d’après des histoires de Courtney Ryley Cooper et Frank J. Wilstach. Image : Victor Milner. Montage : Anne Bauchens. Direction artistique :
Roland Anderson, Hans Dreier. Costumes : Joe De Young, Dwight Franklin, Natalie Visart. Musique originale : George Antheil. Production : Paramount Pictures. Avec : Gary Cooper (Wild Bill Hickok), Jean Arthur (Calamity Jane), James Ellison (Buffalo Bill), Charles Bickford (John Latimer), Helen Burgess (Louisa Cody), Porter Hall (Jack McCall), Paul Harvey (Yellow Hand).

Institut Audiovisuel de Monaco

25 Mars 2022

Monaco en Films : Parade costumée. 1966, 16 mm, couleur. Collection Blanchard

Durant les années 1950 et 1960, Camille Blanchard et sa femme séjournent souvent à Monaco où ils ont une résidence secondaire, boulevard de Belgique, qui offre un toit-terrasse avec une vue imprenable sur le Rocher. Visiblement bien intégré à la vie monégasque, Camille Blanchard est souvent aux premières loges pour filmer les festivités publiques de la Principauté. Tournées le 1er janvier 1966, ces images singulières témoignent des premières cérémonies du centenaire de Monte-Carlo, évoquant les débuts de l’aéronautique : parti de la place du Palais, un défilé de calèches occupées par des personnages en costumes Second empire rejoint le quai Albert Ier, d’où s’envole la Montgolfière enrubannée de Charles Dolfus.

© Institut audiovisuel de Monaco. Cote 0243-510-CF6914.
Projeté en première partie de « Portrait de femme » de Jane Campion (1996), le mardi 15 mars 2022.

Institut Audiovisuel de Monaco

23 Mars 2022

La Tortue rouge de Michaël Dudok de Wit (2016) // La bande-annonce

Rescapé d’un naufrage, un homme survit à une tempête avant de s’échouer sur la plage d’une île déserte. Il explore ce nouvel environnement, sable et forêt de bambous, peuplé de quelques crabes, oiseaux, et tortues qui viennent déposer leurs œufs sur la plage. Il survit, échappant aux pièges de l’île. À de nombreuses reprises, il construit un radeau de fortune pour prendre le large et fuir l’île. Mais à peine commence-t-il à s’éloigner que de violentes secousses venues des fonds marins disloquent l’embarcation et l’obligent à faire demi-tour. Il finit par découvrir que ce sabotage répété est l’œuvre d’une tortue rouge.

Générique
France, Belgique, 2016, couleur, 80 min.
Réalisation et scénario : : Michael Dudok de Wit. Adaptation : Pascale Ferran, Michael Dudok de Wit. Son : Alexandre Fleurant, Sébastien Marquilly. Musique originale : Laurent Perez del Mar. Direction artistique : Isao Takahata. Décors : Julien De Man. Storyboard : Michael Dudok de Wit. Montage : Céline Kélépikis. Animation : Jean-Christophe Lie. Production : Prima Linea Productions, Why Not Productions, Wild Bunch, CN4 Productions, Arte France Cinéma, Belvision.

Institut Audiovisuel de Monaco

16 Mars 2022

Twelve Years a Slave de Steve McQueen (2014) // La bande-annonce

Les États-Unis, quelques années avant la guerre de Sécession. Solomon Northup, jeune homme noir originaire de l’État de New York, est enlevé et vendu comme esclave. Face à la cruauté d’un propriétaire de plantation de coton, Solomon se bat pour rester en vie et garder sa dignité.

Générique
États-Unis, 2014, couleur, 133 min., vostf.
Réalisation : Steve McQueen. Scénario : John Ridley, d’après Douze ans d’esclavage de Solomon Northup. Image : Sean Bobbitt. Musique originale : Hans Zimmer. Décors : Adam Stockhausen. Costumes : Patricia Norris. Montage : Joe Walker. Production : River Road Entertainment, Regency Enterprises, Plan B Entertainment, New Regency Pictures, Film4 (London). Avec : Chiwetel Ejiofor (Solomon Northup), Michael Fassbender (Edwin Epps), Benedict Cumberbatch (Ford), Paul Dano (Tibeats), Garret Dillahunt (Armsby), Paul Giamatti (Freeman), Scoot McNairy (Brown), Lupita Nyong’o (Patsey), Adepero Oduye (Eliza), Sarah Paulson (Mistress Epps), Brad Pitt (Bass).

Institut Audiovisuel de Monaco

12 Mars 2022

Portrait de femme de Jane Campion (1996) // La bande-annonce

1872. Isabel Archer, jeune Américaine en séjour dans sa famille anglaise, est courtisée simultanément par un aristocrate anglais, Lord Warburton, un jeune Américain qui l’a suivie jusque-là, Caspar Goodwood, et de plus loin par son cousin Ralph Touchett, atteint d’une maladie qu’il sait incurable. Indépendante, décidée à faire l’expérience du monde avant de s’engager par les liens du mariage, Isabel refuse tous les prétendants. Elle fait la connaissance d’une veuve un peu mystérieuse, Mrs Merle, qu’elle admire pour sa liberté d’esprit et son raffinement.

Générique
The Portrait of a Lady, États-Unis, 1996, couleur, 144 min., vostf.
Réalisation : Jane Campion. Scénario : Laura Jones, d’après le roman de Henry James. Image : Stuart Dryburgh. Son : Peter Glossop. Musique originale : Wojciech Kilar. Direction artistique : Martin Childs, Stefano Ortolani. Décors : Bruno Cesari, Janet Patterson. Costumes : Janet Patterson, Rugerro Peruzi. Montage : Veronika Jenet. Production : Propaganda Films. Avec : Nicole Kidman (Isabel Archer), John Malkovich (Gilbert Osmond), Viggo Mortensen (Caspar Goodwood), Shelley Winters (Mrs Touchett), Shelley Duvall (la comtesse Gemini), Christian Bale (Edward Rosier), Valentina Cervi (Pansy Osmond), Martin Donovan (Ralph Touchett), John Gielgud (Mr Touchett), Richard E. Grant (Lord Warburton), Barbara Hershey (Serena Merle).

Institut Audiovisuel de Monaco

24 Février 2022

Monaco en Films : Du sépia au kodachrome. 1907-1959, photographies. Collection Rey – Rowe – Rose

Les albums de photographies de famille s’étoffent au gré du temps, des événements de la vie et des progrès des appareils de prises de vues. En feuilletant ces albums de photographies, page après page, on redécouvre les rituels sociaux, mariages, baptêmes, naissances, mais aussi la vie au grand air, ici une promenade dans les jardins Saint Martin en 1907 ou à la Pointe des douaniers en 1958. Le décor de ces photos compte parfois tout autant que le premier plan : on redécouvre ainsi l’hôtel Renaissance à l’angle du boulevard de la Condamine et de la rue Grimaldi ou l’ancienne plage de Fontvieille dans les années cinquante. Les albums de famille fourmillent aussi souvent de clichés d’événements sportifs, comme ici le match de football inaugural du Stade Louis II en avril 1939 ou le Tour de France de passage à Monaco en juillet 1952.

Du sépia au kodachrome. 50 ans de souvenirs. 1907-1959, photographies sur divers supports.
© Institut audiovisuel de Monaco. Collection Rey – Rowe – Rose.
Projeté en première partie de « Mille mois » de Faouzi Bensaïdi (2003), le mardi 22 février 2022.

Retrouvez les dernières Actus Monaco Info et le direct

Monaco Info

28 Mai 2022

Le 19H - Edition du samedi 28 mai 2022

Le JT de la rédaction de Monaco Info présenté par Émilie Rousseau. Toute l'actualité de la Principauté de Monaco. Au sommaire : Franck Phillips, Consultant F1 pour Monaco Info, fait le point sur les enjeux de la course de demain. Nous recevons dans notre JT, Vincent Romulus, Manager de l’AS Monaco Rugby, qui évoque la montée historique du club en Fédérale 2.

Monaco Info

28 Mai 2022

Rugby : l'AS Monaco promue en fédérale 2

Nous recevons dans notre JT, Vincent Romulus, Manager de l’AS Monaco Rugby, qui évoque la montée historique du club en Fédérale 2.

le direct