Institut Audiovisuel de Monaco

Institut Audiovisuel de Monaco

6 Octobre 2021

L'Arbre, le maire et la médiathèque, d'Eric Rohmer (1993) // La bande-annonce

À Saint-Juire, petit village vendéen, le maire socialiste, Julien Dechaumes, projette de construire une médiathèque avec une subvention du ministère de la Culture. L’instituteur, Rossignol, s’insurge contre ce projet parce qu’il va provoquer la mort d’un arbre planté au milieu du terrain. Julien et son amie, l’écrivain Bérénice Beaurivage - Parisienne invétérée - vont voir l’oncle de Julien, rédacteur en chef d’Après-demain, journal politique. Là, ils rencontrent Blandine Lenoir, journaliste, qui décide d’écrire un article autour du personnage de Julien qu’elle juge être le prototype de l’homme politique d’aujourd’hui. France, 1993, couleur, 105 min. Réalisation, scénario et dialogues : Éric Rohmer. Image : Diane Baratier. Son : Pascal Ribier. Musique originale : Sébastien Erms. Montage : Mary Stephen. Production : C.E.R. - La Compagnie Éric Rohmer (Paris). Avec : Pascal Greggory (Julien Dechaumes), Arielle Dombasle (Bérénice Beaurivage), Fabrice Luchini (Marc Rossignol), Clémentine Amouroux (Blandine Lenoir) François-Marie Banier (Régis Lebrun-Blondet), Michel Jaouen (Antoine Pergola), Jean Parvulesco (Jean Walter), Françoise Etchegaray (Madame Rossignol).

Présentation

En devenant “Institut Audiovisuel de Monaco”, les Archives audiovisuelles de la Principauté de Monaco ouvrent un nouveau chapitre de leur histoire, affirment la portée scientifique et historique de leur travail.

 

L’Institut à pour mission de collecter, de préserver, d’archiver et de mettre en valeur la mémoire audiovisuelle de Monaco. Les Collections, dons et dépôts, représentent aujourd’hui environ 45 000 documents : courts et longs métrages, fictions, documentaires, actualités, reportages, publicités, émissions radiophoniques, captations de spectacles, films de famille et d’amateurs.

Les dernières actus Institut Audiovisuel de Monaco

Institut Audiovisuel de Monaco

30 Septembre 2021

Méditerranée, de Pollet (1963) et Godard Sollers, l'entretien, de Fargier (1984) // La bande-annonce

Dans cette banale série d’images en 16 sur lesquelles souffle l’extraordinaire esprit de 70, à nous maintenant de savoir trouver l’espace que seul le cinéma sait transformer en temps perdu… Ou plutôt le contraire… Car voici des plans lisses et ronds abandonnés sur l’écran comme un galet sur le rivage… Puis, comme une vague, chaque collure vient y imprimer et effacer le mot souvenir, le mot bonheur, le mot femme, le mot ciel… La mort aussi puisque Pollet, plus courageux qu’Orphée, s’est retourné plusieurs fois sur cet Angel Face dans l’hôpital de je ne sais quel Damas…
Jean-Luc Godard, Cahiers du cinéma n° 187, janvier 1967, p.38

France – 1963 – Couleur – 45 min.
Réalisation : Jean-Daniel Pollet. Assistant : Volker Schlöndorff. Texte : Philippe Sollers. Image : Jean-Daniel Pollet, Jean-Jacques Rochut. Musique : Antoine Duhamel. Montage : Jean-Daniel Pollet, Jacqueline Raynal. Production : Jean-Daniel Pollet

C’est un document : un face-à-face entre Jean-Luc Godard et Philippe Sollers, filmé le 21 novembre 1984, le jour de la fête catholique de la présentation de Marie au Temple. Plus encore, un échange brillant entre le cinéaste (ici très humble) et l’écrivain, qui commente à sa façon Je vous salue Marie. Jean-Paul Fargier a choisi de les filmer avec deux caméras et de juxtaposer les images de l’un et de l’autre, l’un trempant un morceau de pain dans un verre d’eau, l’autre allumant une cigarette. Du dogme de l’Assomption, ils passent à l’hystérie, la jouissance inconsciente, la question de l’âme, Artaud, le sacrilège, le cadre idéal pour filmer la Vierge, le rêve de filmer la messe. Quand sera édité l’indispensable complément à ce dialogue : Le Trou de la Vierge de Sollers ?
Jean-Luc Douin, Le Monde, 21 juillet 2006.

France – 1984 – Couleur – 75 min.
Réalisation : Jean-Paul Fargier. Cadreurs : Richard Ugolini, Jean-Paul Gutliat. Son : Georges Chrétien. Montage : Vincent Ferey. Script : Manuelle Papapietro. Coordinateur des effets spé-ciaux : Michel Suissa. Production : Fédération Léo Lagrange, Vidéo Montage.

Institut Audiovisuel de Monaco

27 Septembre 2021

Monaco en Films : Monaco acclame ses champions. 17 mai 1960, 8 mm, coul. Coll. Scorsolio.

Les joueurs de l’AS Monaco – on identifie facilement sur les images Raymond Kaelbel, Michel Hidalgo et l’entraineur Lucien Leduc – paradent à travers la ville le 17 mai 1960, pour présenter la Coupe de France remportée deux jours plus tôt au stade de Colombes aux dépens de l’AS Saint-Étienne. Empruntant la Porte-Neuve et la rue des remparts jusqu’à la place du Palais, le cortège est suivi par de nombreux supporters, en voitures ou sur les trottoirs. Avec sa caméra 8mm, Gilbert Scorsolio témoigne de la liesse populaire qui accompagne ce tour de la Principauté, notamment dans le quartier des Moneghetti où il habite. Depuis son balcon de l’Herculis, il filme la parade et rejoint ensuite quelques curieux sur le boulevard, avant de trouver un point de vue inédit sur la scène, par-dessus un muret de la rue Bosio.

© Institut audiovisuel de Monaco. Cote 0422-2291-CF19164. Projeté avant « Les Camarades » de Mario Monicelli (1963), le jeudi 23 septembre 2021.

Institut Audiovisuel de Monaco

16 Septembre 2021

Les Camarades, de Mario Monicelli (1963) // La bande-annonce

Histoire
Vers 1905, dans une fabrique textile de Turin, les ouvriers, soumis à un rythme de travail infernal, voient se multiplier les accidents. Trois d’entre eux entrent en conflit avec le contremaître à la suite d’un nouveau drame. Il est alors décidé, en guise de protestation, que tous partiront une heure plus tôt ce soir-là. Fraîchement débarqué de Gênes, un instituteur, militant socialiste, pousse les ouvriers à s’organiser.

Générique
I Compagni, Italie – France – Yougoslavie, 1963, noir et blanc, 125 min., vostf.
Réalisation : Mario Monicelli. Scénario : Agenore Incrocci, Furio Scarpelli, Mario Monicelli. Image : Giuseppe Rotunno. Son : Adriano Taloni. Décors : Mario Garbuglia. Costumes : Piero Tosi. Montage : Ruggero Mastroianni. Musique originale : Carlo Rustichelli. Production : Vides Cinematografica (Roma), Lux Film (Roma), Méditerranée Cinéma Productions (Paris), Avala Film (Belgrade). Avec : Marcello Mastroianni (le professeur Giuseppe Sinigaglia), Renato Salvatori (Raoul), Bernard Blier (Martinetti), Folco Lulli (Pautasso), Gabriella Giorgelli (Adele), François Périer (Di Meo), Annie Girardot (Niobe), Elvira Tonelli (Cesarina), Raffaella Carrà (Bianca), Vittorio Sanipoli (Baudet).

Institut Audiovisuel de Monaco

15 Septembre 2021

Les Camarades, de Mario Monicelli (1963) // La bande-annonce

Histoire
Vers 1905, dans une fabrique textile de Turin, les ouvriers, soumis à un rythme de travail infernal, voient se multiplier les accidents. Trois d’entre eux entrent en conflit avec le contremaître à la suite d’un nouveau drame. Il est alors décidé, en guise de protestation, que tous partiront une heure plus tôt ce soir-là. Fraîchement débarqué de Gênes, un instituteur, militant socialiste, pousse les ouvriers à s’organiser.

Générique
I Compagni, Italie – France – Yougoslavie, 1963, noir et blanc, 125 min., vostf.
Réalisation : Mario Monicelli. Scénario : Agenore Incrocci, Furio Scarpelli, Mario Monicelli. Image : Giuseppe Rotunno. Son : Adriano Taloni. Décors : Mario Garbuglia. Costumes : Piero Tosi. Montage : Ruggero Mastroianni. Musique originale : Carlo Rustichelli. Production : Vides Cinematografica (Roma), Lux Film (Roma), Méditerranée Cinéma Productions (Paris), Avala Film (Belgrade). Avec : Marcello Mastroianni (le professeur Giuseppe Sinigaglia), Renato Salvatori (Raoul), Bernard Blier (Martinetti), Folco Lulli (Pautasso), Gabriella Giorgelli (Adele), François Périer (Di Meo), Annie Girardot (Niobe), Elvira Tonelli (Cesarina), Raffaella Carrà (Bianca), Vittorio Sanipoli (Baudet).

Institut Audiovisuel de Monaco

26 Août 2021

"Monaco en Films" : Le premier tour de la Principauté – 1966, 16 mm, coll. Cinéam

Pour les festivités du Centenaire de Monte-Carlo, la Principauté rend hommage aux premières cylindrées du Rallye en organisant une compétition pour les passionnés : le 1er tour de la Principauté. Une nouvelle occasion de mettre à l’honneur le pilote monégasque, vainqueur du Grand Prix en 1931, Louis Chiron. La course est lancée par l’enfant du pays devant le Monte-Carlo Sporting d’Hiver le samedi 17 septembre 1966. Le lendemain, à bord de leurs vieilles guimbardes, les concurrents se présentent sur la Place du Palais pour recevoir leurs prix des mains de la princesse Antoinette et du maire Robert Boisson.

Cote Film 0150-86-CF1268 © Institut audiovisuel de Monaco

Institut Audiovisuel de Monaco

17 Juillet 2021

Monaco en Films : Championnat du monde de karting. 1967. 8mm, coul. Collection Gardetto

Le Kart-Club de Monaco voit le jour en janvier 1961 et réunis de nombreux passionnés. L’année suivante, une grande piste de karting s’installe sur le terre-plein de Fontvieille en construction. Mais c’est sur une partie du tracé de la célèbre « course dans la cité », sur le boulevard et le quai Albert Ier, que se déroule le 29 octobre 1967, le championnat du monde de la discipline. L’équipe monégasque est composée de quatre membres : Jean-Marc et Daniel Noaro, Georges Mattoni et Jacques Beretta. Le parcours est délimité par des bottes de paille, ce qui ne laisse pas de surprendre aujourd’hui. Sur la ligne de départ, beaucoup de monde s’agite, car pour lancer les karts 100 de cm3 sans embrayage, il est nécessaire de les pousser. En couleurs, et en cinémascope, l’ambiance de la course et de ses à-côtés est parfaitement saisie par la caméra 8 mm de l’amateur Emile Gardetto. La cérémonie du palmarès a lieu en présence de la princesse Grace, accompagnée de ses enfants Caroline et Albert, qui remet la coupe au vainqueur, le suisse Edgardo Rossi.

© Institut audiovisuel de Monaco. Collection Jean-Charles Gardetto
Championnat du monde de karting à Monaco. 1967. 8 mm couleur.
Cote Film 0381-1682-CF15509. Projeté en avant-programme de « Broadway Danny Rose » de Woody Allen (1984) le vendredi 16 juillet au Fort Antoine.

Institut Audiovisuel de Monaco

5 Juillet 2021

Broadway Danny Rose de Woody Allen (1984), vendredi 16 juillet 2021, 21 h 30 au Fort Antoine, Monaco

Générique
États-Unis – 1984 – Noir et blanc – 85 min., vostf.
Réalisation et Scénario : Woody Allen. Image : Gordon Willis. Son : Frank Graziadei. Musique ori-ginale : Dick Hyman. Directeur artistique : Mel Bourne. Décors : Leslie Bloom. Costumes : Jeffrey Kurland. Montage :
Susan E. Morse. Production : Jack Rollins & Charles H. Joffe Productions, Orion Pictures Corpora-tion. Avec : Woody Allen (Danny Rose), Mia Farrow (Tina Vitale), Nick Apollo Forte (Lou Canova), Sandy Bar-on, Corbett Monica, Jackie Gayle, Morty Gunty, Will Jordan, Howard Storm, Jack Rollins, Milton Berle, Joe Franklin, Howard Cosell (dans leurs propres rôles).

Histoire
Dans un snack, autour d’une table, quelques comiques échangent des histoires drôles et des souvenirs. Ils évoquent Danny Rose, un petit impresario qui se donnait un mal fou pour placer quelques artistes
de seconde zone. Il misait à l’époque sur le retour d’un crooner vieillissant, Lou Canova, qui avait une maîtresse, Tina, elle-même veuve d’un truand lié à la mafia et courtisé par Johnny Rispoli. Danny Rose devait la conduire à une soirée organisée par Lou Canova, en se faisant passer pour son amant pour ne pas éveiller les soupçons de sa femme.

Institut Audiovisuel de Monaco

3 Juillet 2021

Monaco en Films : Jour de régates. Années 1970. Super8. coul. Collection Vecchierini

En 1966, le Yacht club de Monaco quitte les locaux de l’ancienne Poterie avenue d’Ostende pour un club house sur le quai Antoine Ier. Son école de voile s’installe en janvier 1970 en contre-bas du quai Albert Ier, comme l’atteste la banderole « Yacht club de Monaco yachting léger ». Après avoir préparé les embarcations, la mise à l’eau des « optimistes » s’effectue depuis le quai de la route de la piscine. La caméra de notre cinéaste amateur nous plonge au cœur des sensations des apprentis navigateurs qui s’élancent sur l’eau, guidés par les moniteurs dans des bateaux à moteur.

Jour de régates. Années 1970. Super8 couleur.
© Institut audiovisuel de Monaco. Collection Louis Vecchierini
Cote Film 0234-306-CF5122. Projeté en avant-programme de « Vingt et une nuits avec Pattie » de A. et J.-M. Larrieu (2015) le vendredi 2 juillet au Fort Antoine.

Institut Audiovisuel de Monaco

28 Juin 2021

Monaco en Films : Présentation des installations de Radio Monte-Carlo (RMC) en 1950

Radio Monte-Carlo (RMC) inaugure ses premières diffusions en juillet 1943. Mais c’est plus exactement au début des années 1950 que la radio monégasque rencontre une réelle popularité. Les décennies qui suivent confirment une grande écoute dans le Midi de la France et à l’échelle nationale. Après le démantèlement du groupe RMC en 1998, la radio abandonne son siège historique voué à la démolition en 2001. Depuis 2003, l’Institut audiovisuel de Monaco assure la sauvegarde et la préservation de près de 50 ans d’archives radiophoniques représentées par des milliers d’éléments aux supports divers. Ancien preneur de son à la radio, Roger Badot a intégré l’Institut à cette occasion et a consacré une partie de son temps à cette tâche, y apportant ses connaissances, sa bonne humeur et quelques archives propres.

Le fonds « magnétothèque » est composé de plus de 10 000 cassettes Hi-Fi provenant d’un archivage constitué par RMC, associé à des notices manuscrites et dactylographiées où sont référencés des éléments produits entre 1960 et 1999 : émissions, documentaires, reportages, interviews, jeux, journaux d’informations. À ce jour, près de 1500 heures, soit 22% du fonds, sont déjà numérisées et documentées.

Les autres fonds. Des éléments d’autres provenances permettent de compléter et d’élargir la période de cette collection. Fictions radiophoniques, captations d’évènements, reportages, interviews… sont retrouvés sur des supports plus variés : disques acétates, bandes magnétiques, cassettes numériques, disques d’édition 78 tours, lesquels ont été principalement déposés par les Archives du Palais ou la Médiathèque de Monaco.

Présentation des installations de RMC en 1950 © Institut audiovisuel de Monaco. Cote P-00544.
Montage réalisé par l’Institut audiovisuel de Monaco à partir d’une émission enregistrée sur disque Pyral, déposée par la Médiathèque de Monaco, et de photographies des Archives du palais de Monaco et de l’IAM.

Institut Audiovisuel de Monaco

22 Juin 2021

Vingt et une nuits avec Pattie de A. et J.-M. Larrieu, vend. 2 juillet 21 h 30, Fort Antoine Monaco

Générique
France – 2015 – Couleur – 115 min.
Réalisation et scénario : Arnaud et Jean-Marie Larrieu. Image : Yannick Ressigeac. Son : Antoine-Basile Mercier. Décors : Stéphane Lévy. Costumes : Maïra Ramedhan-Levi. Musique originale : Nicolas Repac. Montage : Annette Dutertre. Production : Aréna Films, Pyramide Productions. Avec : Caroline (Isabelle Carré) Pattie (Karin Viard), Jean (André Dussollier), Manuel (Sergi Lopez), Pierre (Laurent Poitrenaux), André (Denis Lavant), Jean-Marc (Philippe Rebbot), Kamil (Jules Rit-manic), Isabelle (Mathilde Monnier)

Histoire
Au cœur de l’été, Caroline, parisienne et mère de famille d’une quarantaine d’années, débarque dans un petit village du sud de la France. Elle doit organiser dans l’urgence les funérailles de sa mère, avocate volage, qu’elle ne voyait plus guère. Elle est accueillie par Pattie qui aime raconter à qui veut bien l’écouter ses aventures amoureuses avec les hommes du coin. Alors que toute la vallée se prépare pour les fameux bals du 15 août, le corps de la défunte disparaît mystérieusement.

Institut Audiovisuel de Monaco

7 Juin 2021

Monaco en Films : Lancement de Héli Air Monaco. 1976. 16mm, couleur. Collection IAM

En 1976, les premiers vols de la liaison aérienne tant attendue Nice-Monaco en dix minutes attirent les caméras qui ne se privent pas de filmer l’hélicoptère 3A-MCC sous tous les angles. L’auteur de cette bobine, sans doute un opérateur de Télé Monte-Carlo, a eu l’idée amusante de suivre l’arrivée par hélicoptère sur le terre-plein de Fontvieille d’une cargaison bien particulière que des hommes tout de blanc vêtus attendent avec impatience. Certains habitués de ce ballet aérien, reconnaîtront en arrière-plan, la première boutique Héli Shop.

Lancement de Héli Air Monaco. 1976. 16mm, couleur.
Collection © Institut audiovisuel de Monaco. Cote Film 0000-7-CF37.
Projeté en avant-programme de « Tueurs de dames » d’Alexander Mackendrick (1955) le samedi 5 juin au Théâtre des Variétés.

Institut Audiovisuel de Monaco

4 Juin 2021

Tueurs de Dames, d'Alexander Mackendrick (1955), samedi 5 juin à 15 h, Théâtre des Variétés, Monaco

Générique
Royaume-Uni – 1955 – Couleur – 97 min., vostf.
Réalisation : Alexander Mackendrick. Scénario : William Rose. Image : Otto Heller. Son : Leo Wil-kins. Musique originale : Tristram Cary. Direction artistique : Jim Morahan. Costumes : An-thony Mendleson. Montage : Jack Harris. Production : Michael Balcon pour The Rank Organisa-tion. Avec : Alec Guinness (le professeur Marcus), Peter Sellers (Harry Robinson), Cecil Parker (le com-mandant Courtney), Herbert Lom (Louis Harvey), Danny Green (« One-Round » Law-son), Jack Warner (l’inspecteur), Katie Johnson (Madame Louisa Wilberforce).

Histoire
Digne veuve d’un officier de la marine marchande, Mme Wilberforce est maintenant une pe-tite vieille, un peu farfelue et radoteuse. Elle habite avec ses perroquets une maison devenue trop grande pour elle. Aussi désire-t-elle louer une chambre et de préférence à des gens so-ciables qui lui tiendront compagnie. Comme elle est isolée au fond d’une impasse, la maison est choisie par une bande de gangsters dont le chef se présente comme locataire, demandant la permission de recevoir ses quatre amis qui, dit-il, forment avec lui un quintette musical.

Retrouvez les dernières Actus Monaco Info et le direct

Monaco Info

19 Octobre 2021

Pétanque : L'Italie remporte la coupe Prince de Monaco

Le sport Boule connait un bel engouement, de plus en plus de licenciés, et des spectateurs toujours plus nombreux dans les gradins. C'était le cas samedi à Alassio où ont eu lieu les championnats du monde féminins et masculins. Un reportage de Patricia Navarro

Monaco Info

19 Octobre 2021

Concours : Des Bouquets à Croquer

Le 52ème Concours International de Bouquets s'est déroulé ce weekend sur les terrasses du Casino de Monte-Carlo De très nombreux participants de tous les âges y ont participé, le thème général était l'art culinaire dans le monde. Un reportage de Patricia Navarro

le direct